Browsing Tag

harold martin

Politique, Société

Interview : Harold Martin devant le tribunal

14 septembre 2017

Harold Martin comparaitra le 15 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Nouméa dans l’affaire dite « des terrains de Païta ». Pour rappel, ce qui est reproché à Harold Martin, ce n’est ni la vente de ce terrain appartenant à sa famille, ni le prix de vente, mais le fait qu’ait eu un intérêt à ce que le zonage de ce terrain soit modifié et que dans ce cadre, il ait pris part à une réunion technique sur la modification du PUD de Paita dans les locaux d’un service de la province Sud. Combattif, Harold Martin dit attendre ce procès avec sérénité et une certaine impatience afin de pouvoir parler sérieusement de ce vieux dossier.Harold Martin

Politique

Martin : « Quelle que soit la formule d’Urvoas, on finit dans l’indépendance ! » 

7 septembre 2017

Cette nouvelle intervention de l’ancien Garde des Sceaux n’a pas manqué de faire réagir Harold Martin. Signataire de l’accord de Nouméa, l’ancien Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, y voit, à juste titre, la confirmation de ce qu’il n’a eu de cesse de dénoncer tout au long de la récente campagne pour les élections législatives.

(Photo DNC)

(Photo DNC)

Politique

2e circonscription : Mapou drague les non-indépendantistes ; Gomès dans la tourmente des soutiens perdus

14 juin 2017

Dans la 2e circonscription (brousse et agglo sans la Ville) où Louis Mapou (UNI) a recueilli 30,1% des suffrages et Philippe Gomès (Calédonie ensemble) 23,93%, tout est possible. Les deux duellistes du second tour ont chacun perdu du terrain : en cause l’abstention pour l’un ; l’usure du pouvoir et les divisions pour l’autre. Jusque-là, l’entre-deux tour a été favorable aux indépendantistes qui se rassemblent.

"Gomès méprise mes électeurs !"

« Gomès méprise mes électeurs ! »

Politique

2e circonscription : l’indépendantiste, le chantre présumé de l’indépendance-association et le loyaliste pur jus

7 juin 2017

La 2e circonscription est la seule où un indépendantiste pourrait l’emporter : Jean-Pierre Djaïwé avait déjà viré en tête du premier tour en 2012 avec 36,2% des suffrages (*) ; et Philippe Gomès ne l’avait emporté que grâce à l’excellent report de voix des autres partis loyalistes, avec 52,55% soit 28 398 voix. Convaincu aujourd’hui par Harold Martin de vouloir « préparer l’indépendance-association dans le dos des Calédoniens », il peine dans sa campagne. Ainsi, avec 9 candidats en lice, cette circonscription composée de la brousse et de l’agglo est beaucoup plus ouverte aujourd’hui qu’il y a seulement quelques semaines…

Non classé, Politique

Harold Martin dénonce « un plan machiavélique visant à nous imposer l’indépendance-association »

18 mai 2017

Candidat à la députation dans la 2e circonscription, Harold Martin n’a de cesse de dénoncer « le projet d’indépendance-association à la Pisani, ourdi dans le dos des Calédoniens par Alain Christnacht » et soutenu localement par « le député sortant, Philippe Gomès et une partie de ses alliés indépendantistes ». Suspendu par les instances parisiennes des Républicains, l’ancien président du gouvernement se présente sous sa seule étiquette : ce qui ne semble pas le gêner. Au contraire.

Harold Martin et Greg Bernut