Browsing Tag

Edouard Philippe

Politique

« Accord politique » sur les listes référendaires au Comité des signataires

3 novembre 2017

C’est un Ouf de soulagement qu’ont poussé les délégations calédoniennes à leur sortie de Matignon : il était un peu plus de minuit, à Paris ! Après onze heures de négociations sous la houlette du Premier ministre, largement impliqué dans l’arbitrage des discussions, un accord qualifié « d’historique », par certains a été conclu entre toutes les parties unanimes pour l’inscription automatique des natifs.

FRANCE-OVERSEAS-NCALEDONIA-POLITICS-GOVERNMENT

Politique

Comité des signataires : une sortie de l’Accord à ne surtout pas rater pour Macron

1 novembre 2017

Emmanuel Macron fait un fort retour dans le dossier calédonien, dont le Chef de l’Etat ignorait la subtile alchimie à son arrivée à l’Elysée, ce qui lui a valu quelques bourdes dans sa campagne électorale. Depuis, en bon élève, il a bûché son sujet : il suit de près le Comité des signataires, reçoit les délégations calédoniennes, annonce un déplacement sur le territoire mais écarte par avance l’option Indépendance-association. 

Macron delegations caledonienne Elysee

France, Politique

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe

22 juin 2017

Le deuxième gouvernement d’Edouard Philippe comprend, outre le locataire de Matignon, 29 membres : 19 ministres et 10 secrétaires d’Etat. Une petite inflation des maroquins par rapport à sa mouture de mai dernier. Le MoDem perd tous ses gros ministères et se contente de strapontins, pour montrer son appartenance à la majorité présidentielle. Macron place ses plus proches de la campagne présidentielle à l’Exécutif. Le Parti socialistes, plus diminué que jamais à l’Assemblée nationale, fait les bonnes affaires du jour au gouvernement…

France, Politique

Un gouvernement pour le moins hétéroclite

18 mai 2017

Le premier gouvernement d’Edouard Philippe compte 23 membres (18 ministres et 4 secrétaire d’Etat), contre une quinzaine annoncée pendant la campagne. Avec une moyenne d’âge de 54 ans, ce gouvernement ne tient pas vraiment les promesses de renouvellement, que certains attendaient. A regarder les étiquettes et les parcours politiques, il pencherait plutôt à gauche, avec quelques poids lourds du Parti socialiste. Il respecte en revanche la parité hommes/femmes.