Browsing Tag

Crise

Economie, France, Politique

Qui a dit récemment ?…

20 octobre 2016

« Il y a un affaissement économique, une houle sociale, un mécontentement bouillonnant de la population… tout d’une crise, peut-être demain d’une tempête. Chacun en connaît parfaitement les raisons : croissance trop lente à cause des charges excessives des entreprises, investissements trop faibles, faute de marge bénéficiaire suffisante, de visibilité et de stabilité ; fiscalité écrasante, notamment sur les ménages des classes moyennes et aisées, bureaucratie pesante, normes et réglementations vétilleuses, malgré les efforts de simplification ; prélèvements publics nettement supérieurs à ceux de nos principaux concurrents, dépenses publiques déraisonnables, en particulier du côté des collectivités locales (personnel pléthorique et faible productivité), déficits persistants, endettements excessifs ; législation sociale intrusive ; peur du chômage ; formation professionnelle insuffisante, notamment pour les métiers manuels ; insécurité et délinquance mal contenues, parfois insupportables, inquiétude générale et perte de la confiance de la société tout entière ».

Des propos signés Sonia Backes ou Philippe Blaise ?… Isabelle Lafleur ou Harold Martin ?… D’une méchante gorge profonde du SIDNC ? Non, alors forcément un morceau choisi de la dernière intervention du Républicain Grégoire Bernut au Congrès sur les options économiques du gouvernement Germain/Dunoyer ? On en jurerait, mais non ! Il s’agit en fait d’un extrait du dernier bouquin d’Alain Duhamel, le chroniqueur politique bien connu. Qui dans ce passage des « Pathologies politiques françaises » décrit le naufrage de la politique socialiste de François Hollande en métropole.

Comme quoi les mêmes causes produisent les mêmes effets, à 20 000 kms de distance aussi..

7774241437_alain-duhamel-invite-de-rtl-le-11-septembre-2014

 

  • Alain Duhamel – « Les pathologies politiques françaises » – Plon – environ 2 000 F.

 

Economie, Nickel

KNS dévisse et menace d’un plan de licenciements économiques

22 septembre 2016

La nouvelle fera l’effet d’une bombe, bien qu’elle ne soit que la triste et prévisible conséquence d’une conjoncture nickel dégradée conjuguée à une doctrine plus politique qu’économique : le pdg de KNS annonce à ses salariés un possible plan de licenciements… Et encore, Marc Boissonneault n’est pas sûr que cette mesure drastique soit suffisante.

licenciement1-684x513