Politique

Pourquoi les signataires sont tenus par l’obligation d’un bon cru 2018 ?

27 octobre 2017

Signataire de l’Accord de Nouméa, Bernard Deladrière comparait récemment les Comités des signataires aux cuvées du Bordelais, avec ses bonnes et ses moins bonnes années. Tout en rappelant, plus sérieusement, l’impérieuse nécessité des partenaires calédoniens à concocter un excellent millésime pour 2018, les 2 et 3 novembre prochains à Matignon. Les enjeux sont en effet de taille ! 

(Photo Service de presse Matignon)

(Photo Service de presse Matignon)


Gouvernement, Politique

Comité des signataires : un gouvernement sans président élu va à Matignon…

26 octobre 2017

Troisième tentative d’élection d’un président du gouvernement et nouvel échec pour Philippe Germain, qui ne totalise que les cinq voix de la plateforme. Six voix sur onze le récusent à retrouver son fauteuil de patron de l’exécutif calédonien. Et il ne recueille toujours pas l’ensemble des voix loyalistes, qui pourraient le faire élire. Pourquoi ? Réponse simple : la plateforme n’a toujours pas « simplement » accepté de discuter avec le groupe de Sonia Backes. Une attitude aussi butée que persistante…

(Photo GNC)

(Photo GNC)

Politique, Société

Le trompe l’œil des chiffres de la délinquance dénoncé par les Républicains calédoniens

19 octobre 2017

A quelques jours du Comité des signataires, l’Etat a tout intérêt à démontrer son efficacité en Calédonie et à produire des chiffres où la délinquance baisse, même à la marge. Ces chiffres laissent cependant les Républicains calédoniens pantois… Tout comme la majorité des Calédoniens, qui pâtissent quotidiennement de l’insécurité ou de ce que l’on nomme pudiquement les « incivilités ».

800-560-insecurite-850x491

Gouvernement, Politique

Gouvernement : la plateforme s’arcboute au Niet à toute discussion avec les autres loyalistes

19 octobre 2017

Le ton monte encore entre les plateformistes, dont le gouvernement expédie les affaires courantes depuis maintenant six semaines, et Les Républicains calédoniens, que Philippe Michel accuse de « chantage » aux institutions : le vote du budget 2018 serait compromis, dit-il et chacun va en pâtir. Tout ça pour un refus de discuter avec les élus du groupe de Sonia Backes ! 

le-gouvernement

Politique

Le Comité des signataires se rapproche, pas les positions des protagonistes…

19 octobre 2017

Fixé au jeudi 2 novembre, le prochain Comité des signataires de l’Accord de Nouméa et premier de l’ère Macron, ne sera vraisemblablement pas le dernier avant le référendum d’autodétermination, tant il est vrai que les positions des acteurs du dossier sont éloignées et complexes à un an, exactement, du référendum.

La table d'un précédent Comité des signataires. (Archives Matignon)

La table d’un précédent Comité des signataires. (Archives Matignon)