Parcourir Catégorie

France

Congrès, France, Politique

Edouard Philippe : un référendum binaire en 2018, la méthode Rocard pour les jours et les décennies d’après…

7 décembre 2017

Les visites des Premiers ministres se suivent en Calédonie. Celle d’Edouard Philippe fera date. Tant sur le fond : qu’il fallait expliciter à moins d’un an du référendum qui sera forcément binaire. Que sur la méthode, tout droit sortie des recettes appliquées par Michel Rocard, Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou dès 1988. Et qui ont gravé depuis 30 ans le mot « paix » dans le lexique du destin commun. Sa prestation devant les élus du Congrès de la Nouvelle-Calédonie en témoigne, mais pas seulement. Retour sur un déplacement, pas comme les autres.

PM Congres 7

France, Politique

A mi-parcours Edouard Philippe a rassuré et même souvent convaincu

3 décembre 2017

Le Premier ministre était très attendu sur sa lecture, donc celle que l’Etat appuierait, de la consultation référendaire et sur la question posée aux Calédoniens. En 48 heures sur le territoire, Edouard Philippe n’est pas sorti d’un millimètre des clous de l’Accord de Nouméa. Ce qu’il devrait confirmer, mardi devant le Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Mais l’essentiel a déjà transpiré…

Edouard Philippe aujourd'hui à Lifou.

Edouard Philippe aujourd’hui à Lifou.

France, Politique

Manuel Valls : résurrection via la Calédonie ?

5 octobre 2017

Honni par les cadres du PS, son ancien parti ; suspect aux yeux des nouveau édiles macroniens, qu’il a pourtant rejoints in-extremis, l’ancien Premier ministre de François Hollande était en quête de rédemption. Jusqu’à s’improviser un nouveau visage : coupe de cheveux moins espagnole et barbe blanche d’un négligé totalement maîtrisé à trois jours.

(Photo DNC)

(Photo DNC)

France, Politique

(MAJ) Annick Girardin : appréciée des Calédoniens mais bizutée par l’ancien Garde des sceaux de Valls…

2 août 2017

Outre sa prolongation de 24 heures, la visite d’Annick Girardin, n’a eu ni plus ni moins d’impact que toute autre visite d’une ministre de l’Outre-mer aux poches vides. Elle a fait le job, comme on dit, et s’est faite apprécier : ce n’est pas rien. Chose curieuse, mais vraisemblablement orchestrée, c’est l’ancien Garde des sceaux, Jean-Jacques Urvoas, qui a pimenté le séjour de la ministre depuis Paris en affirmant que la Calédonie n’avait que deux portes de sortie à l’Accord : l’indépendance-association ou la fédération. Du poil à gratter au bas mot… IGP103 Largeur 100 mm